DESSEIN DE TÊTES
(Los Hombres del Mundo)  —



        Cette sculpture,  composée de 36 figures,  est une tentation d’affirmer les différences où chaque partie renvoie au tout. Elle naît d’un désir de parfaire les éléments structurant des espaces accoutumés à la recherche des invariants.
Ces éléments suggèrent l’idée qu’il y a là l’ébauche d’autre chose. Cette tentative d’organiser la masse chaotique affirme une volonté de se dégager du barbare, à la recherche d’une plus grande humanité.
        J’aime l’idée d’une représentation du particulier uni par ces invariants qui rend compte de l’universel. Chaque pièce est présentée sur une caisse d’emballage. Celle ci est réalisée comme une caisse industrielle en bois pouvant résister au choc des voyages. Elle rend compte, par ces inscriptions en lettres rouges, des territoires dont sont le Modéle.
Son dispositif de monstration marque l’absence de frontières.

Plâtre, patine, peinture — travail en cours, texte et images de l’artiste.